L'album champignacien
Photos des cérémonies du Grand Prix

2015

Société vaudoise pour la protection des animaux,
Champignac d'Or 2015
Denis Müller, professeur d’éthique,
Champignac d'Argent 2015

2014

Pierrette Roulet-Grin, présidente du TCS-VD,
Champignac d’Or 2014
Les médias d'investigation
étaient tous présents lors de la cérémonie.

2013

Stéphanie Pahud, linguiste,
Champignac d’Or

Nina Brissot, rédactrice en chef,
Mention SOS fantômes

2012

Patrick Stoudmann, juge,
Champignac d'Or,
face au déferlement des médias

Patrick Stoudmann, juge,
Champignac d'Or

Olivier Favre, plongeur loclois,
Mention Double Apnée

Olivier Piccard, préfet
du district vaudois de la Broye-Vully,
Mention Faites entrer l'accusé

Manuel Tornare,
conseiller national (PS-GE),
Mention Fortalis

Axiome Duchoix,
ingénieur diplômé
et grand auditeur d’entreprises

Le délégué
aux cérémonies solennelles
du Grand Jury du Grand Prix
du Maire de Champignac

2011

Le colonel Stockfisch qui a bien voulu répéter pour un public de simples civils son discours de fin de cours de répétition.

2010

Ada Marra,
conseillère nationale,
Champignac d’Or

Patrick Turuvani,
journaliste,
mention «Zoo de Bâle»

Jean-Yves Pidoux,
directeur des Services industrieux;
venu expliquer la position négative
de la Municipalité
au sujet de la pétition «Un Champignac d'airain pour Lausanne»

2009

Jean-Luc Berney,
commandant des pompiers lausannois,
Champignac d’Or

Jean-Claude Roch,
garde-faune vaudois,
Champignac d’Argent

Martine Brunschwig-Graf,
conseillère nationale,
mention «Oreille de lynx»

André Kuhn,
professeur de droit,
mention «Le débat reste ouvert»

2008

Daniel Berger,
brigadier,
Champignac d’Or 2008 

Jean-Pierre Ghelfi,
économiste,
Champignac d’Argent 2008

Florian Baier,
candidat du Parti évangélique genevois,
mention «Tout fout le camp»

 2007

Pierre-Yves Maillard,
conseiller d’État PS VD,
Champignac d'Argent 2007

Jonas de Pury,
conseiller général libéral à Neuchâtel,
Mention Travaux manuels

Samuel Russier,
journaliste,
Mention Fort comme un chêne

 2006

Liliane Maury Pasquier,
conseillère nationale,
Champignac d'Or 2006
Eric Voruz,
Syndic de Morges,
Mention Chupa-Chups

 2005

Olivier Français, Directeur des Travaux,
de Lausanne,
Champignac d'Or 2005
Bruno Kemm,
directeur des Mines et Salines de Bex,
reçoit au nom du chef de production
le Champignac d'Argent 2005
Marc Vuilleumier,
conseiller communal lausannois,
Mention Obscure clarté

 2004

Pierre Chiffelle, ex-conseiller d'Etat vaudois,
Champignac d'Or 2004

Mireille Cornaz, conseillère communale lausannoise,
Champignac d'Argent 2004

 2003

David Rihs présentant son Champignac d'Argent
aux téléspectateurs romands
sur les lieux mêmes de son exploit.

 

 

 

 David Rihs, présentateur TV,
Champignac d'Argent 2003

 

 

 

 Jean-Jacques Schilt, municipal lausannois
mention Géométrie dans l'Hyperespace

 2002

 

 

Pierre-Etienne Mollaz
et Gentiane Dutilleul commentant
l'année champignacienne 2002

 

 

 

Girobert Dubrocoli, branquier, se prépare
pour un authentique exploit oratoire...

 

..il expose d'une seule traite
et sans boire une goutte
son plan de sauvetage
des finances locales:
"Des Penny box pour épongeasser
la débitette vaudoise

 

La mention "Et je dirais même plus"
est allée à Maurice Meylan, président du LHC,
pour: "Quel parcours! Il y a eu des victoires
et il y a eu des défaites. Il y a eu des défaites
et il y a eu des victoires. Il y a même eu
des matchs nuls."

 

 

Chacun s'accorde à dire que le Champignac d'Or
fut des plus mérités:
Christiane Brunner,
présidente du parti socialiste,
pour "Je crois que le parti socialiste est un parti
de gauche, qu'il doit pratiquer une politique
de gauche et c'est ce qui le distingue
des autres partis bourgeois."

La presse s'est retrouvée
à genoux devant la puissance
du verbe

 Un protocole impeccable:
le groom de service
passait la brosse à reluire
à toutes les personnalités présentes.

 2001

Décembre 2001, à la veille de son départ
du Conseil d'Etat, Claude Ruey,
reçoit enfin le Champignac d'Or
après de nombreuses tentatives:
"Je n'ai personnellement pas honte à dire
que je suis un homme de sexe masculin."

Coup d'essai, coup de maître, François Nussbaum, journaliste à l'Impartial, décroche l'Argent
avec "La Comco envoie ainsi un coup d'épée dans l'oreille d'un sourd."

 2000

En 2000, Pierre Schmidtmann,
conseiller communal de Lucens, était honoré
de la Mention "Chef de Cabinet" pour:
«Je m'étais opposé en 1994 à la destruction
des W.-C. publics de la Belle-Maison,
en évoquant la clause du besoin.»

 1999

Notre vision de la ville est trop souvent superficielle. Une candidate a su renouveler notre regard avec:

"Lausanne est couverte de canalisations en dessous."

Sylvia Zamora, directrice des Travaux publics lausannois, reçoit en 1999 la mention «Bons Tuyaux»

On connaissait les lèche-bottes et les pique-assiettes. Il faudra compter désormais avec une catégorie intermédiaire:

"C'est avec la langue que vous mettez les pieds dans le plat."

Claude Froidevaux, journaliste, reçoit le Champignac d'Argent 1999

.

 1998

"...je me souviens d'un jour où je suis resté accoudé plusieurs minutes sans bouger au bord de la piscine. Ma femme m'a demandé ce qui se passait et je lui ai répondu: "Je pense au Parti radical..."

Quel souffle! Eric Golaz, rescapé de la noyade, a bien mérité la mention "Apnée".

"Je remercie Madame Tauxe-Jan, qui a rempli plusieurs casquettes ce soir."

Eliane Rey, présidente du Conseil Communal de Lausanne, termine son année au perchoir avec le Champignac d'Argent.

.

 1997

"Comment vivre sans nez? Rien qu'à l'odorat je pourrais repérer mes enfants, mes petits-enfants, mes proches, et même distinguer ma chatte de celle de ma voisine."

1997: Françoise Buffat, chroniqueuse, respire l'ivresse de la victoire et reçoit le Champignac d'Or.

 1996

"Leur bel outil en main, les responsables de la salle [Métropole] peuvent donc regarder vers l'avenir."

1996: Marc Julmy, journaliste,est honoré d'une mention "Travaux manuels".

.

"Le paysan est un homme comme un autre, sa femme également avec ses deux métiers de paysanne et mère de famille."

1996: Francis Thévoz, municipal lausannois, promet qu'il saura rester digne de son Champignac d'Or.

 1995

"Il est clair que faire une fin de vie dans une chambre à sept lits dans un hôpital, ce n'est pas viable."

1995: Dominique Hausser, médecin, avec son Champignac d'Argent à la main, accompagne Jean-Jacques Tillmann, journaliste et sportif, mention "auto-goal".

.

 1993

"Le péché le plus mortel reste le meurtre."

1993: Après de nombreuses tentatives, Gilbert Salem, grand reporter dans les campagnes vaudoises, arrache enfin le Champignac d'Or.

 1991

"La mère restera essentiellement une femme."

1991: Pierre Gilliand, démographe, triomphe avec un Champignac d'Or très mérité.

.

 1990

"Il est difficile de trouver des vols directs, et nous n'escortons pas toujours les gens jusque dans leur pays d'origine, car souvent nos policiers ne sont pas bien traités là-bas. Ce qui compte pour nous, c'est que ces gens partent."

1990: Jean-Claude de Haller, secrétaire général du Département vaudois de Justice et Police, se dit flatté par cette mention "honorable".

 1989

"Ce qui m'intéressait déjà tout gamin, c'était d'abord de faire des affaires. J'ai vendu de tout : des képis et des dagues, des vélomoteurs, des chemises américaines. C'était l'acte de vendre qui m'excitait. Un peu comme une femme s'accomplit en mettant un enfant au monde."

1989: Bernard Nicod, promoteur, tente d'estimer la valeur du Champignac d'Argent qui vient de lui être remis.

.