Candidats du Grand prix
du Maire de Champignac
2020-2021

 

Candidate n° 1

«Pour aller à Saint-Ursanne, je prends le train. De toute façon, je n’ai pas le permis et je déteste conduire.»

Louison Bühlmann, conservatrice du Musée régional du Val-de-Travers,
in M-magazine, 25 novembre 2019

Candidat n° 2

«Le couple semble inoxydable, jusqu’au jour où la mécanique se grippe. Monsieur part avec la secrétaire, confidente intime et bras droit de sa femme, elle-même mariée au Vaudois Frédéric Thiébaud.»

Didier Dana,
in L’Illustré, 28 novembre 2019

Candidat n° 3

«Je partage tout, mais la décision m’appartient.»

Gustave Muheim, syndic démissionnaire de Belmont
et président démissionnaire de la Fondation de Beaulieu,
in Le Régional, 19 décembre 2019

Candidate n° 4

«La Maison-Blanche confirme ce matin la présidence du président américain.»

Nadine Haltiner, qui assure,
supra RTS-La Première, 9 janvier 2020, vers 12h45

Candidate n° 5

«Les jeunes ont retardé leur naissance, la fécondité a baissé de manière vraiment très prononcée.»

Clémentine Rossier, professeur à l’Institut de Démographie
et Socio-économie de l’Université de Genève,
supra RTS-La Première, 13 janvier 2020, vers 8h15

Candidat n° 6

«Et donc je crois qu’il est important maintenant de remettre le métier sur l’ouvrage…»

Carlo Sommaruga, conseiller aux États (PS-GE),
supra RTS-La Première, 9 février 2020, 13h04

Candidate n° 7

«Née en 1940, dans le Nord de la France, dans une famille de bobos soixante-huitards, Claire Bretécher, adolescente au caractère bien trempé a puisé dans le creuset familial l’énergie de ses sarcasmes et de l’autodérision.»

Isabelle Gonet, devineresse ultérieure,
supra RTS-Un, 12 février 2020, vers 13h10

Candidat n° 8

«Une habitude pour le coureur vaudois, du genre dur au mal. «Il arrive qu’en fin d’entraînement, il me lance : “J’arrête, sinon je vomis.”
Marc Montandon ne le dit pas tout de suite mais il adore quand son protégé donne tout ce qu’il a dans le ventre à l’entraînement.»

Julien Caloz, journaliste sportif gastrique,
in 24 Heures, 1er février 2020

Candidat n° 9

«On ne peut pas vouloir promouvoir le tourisme avec cette épée de Damoclès qui va fusiller tous nos efforts.»

Jean-René Marguet, conseiller communal UDC à Sainte-Croix,
in 24 Heures du 11 décembre 2019

Candidat n° 10

«Le photovoltaïque a bien sûr le vent en poupe et continuera de progresser. Il le faudra, car l’éolien piétine.»

Christophe Reymond, directeur du Centre Patronal,
in 24 Heures, 19 novembre 2019

Candidate n° 11

«Sur la promenade du Château de Beaulieu, le manque d’éclairage public suscite un sentiment d’insécurité, surtout la nuit tombée.»

Joëlle Misson, reporter,
in Lausanne-Cités, 13 novembre 2019

Candidat n° 12

«Techniquement, on arrivera certes à entasser encore les élèves. Mais on crée des cocottes-minute, avec des effets boule de neige, où les incidents deviennent récurrents.»

Julien Nicolet, de la Fédération des associations de maîtres du cycle (GE),
in Tribune de Genève, 16 nov. 2019

Candidats n° 13

«Les premiers parkings souterrains sortent de terre.»

F. Vuistiner Solioz, Y. Illi et J. Méry,
supra RTS-Un, 7 nov. 2019, vers 19h10

Candidate n° 14

«Je pense que la proportionnalité, c’est aussi une question de quantité.»

Adèle Thorens, logicienne,
supra RTS, 14 janvier 2020, 19h30

Candidat n° 15

«Depuis une semaine, la pression ne faisait que monter à Bière. Et le tag découvert vendredi matin a rajouté de l’huile sur le feu.»

Julien Lambert, journaliste chimiste,
in 24 Heures, 10 février 2020

Candidat n° 16

«Il va falloir d’abord délimiter clairement les critères et les cercles de bénéficiaires, et aussi éviter les doublons : peut-être existe-t-il déjà des outils existants.»

Guy Parmelin, parmelinant,
in Le Courrier, 2 avril 2020

«Maintenant, nous entrons dans la phase de sortie, qui est plus délicate.»

Le même,
supra RTS-Un, 26 avr. 2020, vers 19h40

Candidat n° 17

«…il faut protéger la population à risque de la population.»

Michaël Buffat, conseiller national UDC,
supra RTS-La Première, 16 avril 2020, 18h50

Candidat n° 18

«Je pense qu’il n’y aura pas de retour en avant.»

Jon Schmidt, psychologue,
supra RTS-La Première, 21 avril 2020, vers 7h52

Candidat n° 19

«Il va saisir cette tribune pour opérer un rétropédalage à 360 degrés.»

Arnaud Bédat, boussole,
in L’Illustré, 19 février 2020

Candidat n° 20

«Nous sommes face à un ennemi invisible, cela se voit…»

Michel Matter, médecin et conseiller national (Vert lib’, GE),
supra RTS-La Première, 15 mars 2020, vers 18h10

Candidat n° 21

«Finalement, si l’intendance ne fonctionne pas, vous n’avez pas les moyens de réfléchir ou de tirer des comètes sur la planète.»

Joseph Deiss, ancien conseiller fédéral confiné,
supra RTS-La Première, 20 mai 2020, peu après midi

Candidat n° 22

«Le grand feu des Fêtes de Genève devrait boire la tasse.»

Julien Culet, tout feu tout flotte,
in Le Matin Dimanche, 26 avril 2020

Candidate n° 23

«Monsieur Dupuis, non seulement vous avez parlé le plus longtemps, mais en plus vous obtenez ce fleuron de l’art opératoire.»

Éliane Aubert, présidente du Conseil communal de Lausanne,
séance du 17 décembre, 18h10

Candidat n° 24

«On va juste vous demander un chèque en blanc de 6 milliards, puis ensuite laissez-nous faire.»

Fabien Fivaz, conseiller national (Verts-NE)
supra RTS-La Première, 3 juillet 2020, vers 18h45

Candidate n° 25

«Il ne faut pas céder aux sirènes fumeuses de la décroissance.»

Carole Dubois, cheffe du groupe PLR au Grand Conseil vaudois,
in 24 Heures, 16 mai 2020

Candidat n° 26

«Le F/A-18, je le vole depuis plus de vingt ans…»

Pierre de Goumoëns, colonel et pilote militaire,
supra RTS-La Première, 3 juillet 2020, vers 18h40

Candidat n° 27

«Le fait qu’il [Renaud Capuçon] fixe son orbite au-dessus de Lausanne va préciser son rayonnement, qui n’a rien à voir avec le caprice d’une comète ou l’évanescence d’une étoile filante, mais qui possède une force d’attraction bien plus durable.»

Mathieu Chenal, journaliste et astronome amateur,
in 24 Heures, 26 mai 2020

Candidat n° 28

«Là, je dois faire une erreur: TikTok me submerge de vidéos de jeunes femmes amputées ou handicapées – toutes formidables de résilience - qui souhaitent montrer à la planète entière leur volonté. Surprise, je peux échanger avec des membres lors de vidéos en direct et les rémunérer directement.»

Stéphane Benoît-Godel, rédacteur en chef,
in Le Temps, 30 juin 2020

Candidat n° 29

«Il y a un très gros risque que l’on bascule du mauvais côté de cette corde raide en matière de protection des données médicales.»

Thierry Weber, entrepreneur en sciences de la vie
et créateur d’une agence de communication médico-scientifique,
supra RTS-La Première, 22 septembre 2020, vers 8h35

Candidate n° 30

«Le Parlement va empoigner les troubles de l’érection.»

Rédaction,
in 20 Minutes, 28 septembre 2020

Candidat n° 31

«Dans sa réponse écrite, le gouvernement genevois relevait que 19 accidents au total étaient survenus sur ce lieu entre 2007 et 2019, dont 8 avec des dégâts matériels, 9 avec des blessés légers et deux impliquant des blessures graves. Aucun décès mortel n’a été enregistré durant cette période.»

Olivier Francey, journaliste légiste,
in Tribune de Genève, 23 septembre 2020

Candidate n° 32

«Depuis 2002, on a constaté qu’il y avait une certaine stagnation au niveau de l’augmentation ou de la diminution.»

Johanna Gapany, conseillère aux États (PLR-FR),
supra RTS-La Première, 9 septembre 2020, vers 22h30

Candidat n° 33

«Au moment de l’entame de cette décennie chaotique, l’importance des mots et de leurs portées n’a jamais été autant hurlante que cruciale.»

Alexandre Lanz, rédacteur en chef,
in Culture enjeu, septembre 2020

«La richesse de la langue française tient notamment dans l’éventail de ses pluralités.»

Le même, dans la même source

Candidate n° 34

«Dans le bureau de l’aéroport lausannois, en revanche, employés et bénévoles ouvrent grand les fenêtres pour mieux s’enivrer de l’iconique bruit de moteur.»

Céline De Luca, tout yeux tout oreilles,
in 24 Heures, 18 octobre 2020

Candidat n° 35

«On se gratte la tête. Le moteur économique de la planète doit être remis en selle.»

Nicolas Pinguely, journaliste économique,
in 24 Heures, 25 octobre 2020

Candidate n° 36

«La banque électronique n’est malheureusement pas disponible pour l’instant. Nous nous efforçons d’éviter que l’interruption soit aussi courte que possible.»

Banque Cler, comme son nom l’indique,
écran d’accueil, 6 novembre 2020

Candidat n° 37

«Tout ne s’annonce donc pas rose pour les Verts.»

Julien Guillaume, correspondant neuchâtelois,
supra RTS-Un, 19 octobre 2020, vers 19h50

Candidat n° 38

«Je vais donner la parole après l’avoir désinfectée, enfin après avoir désinfecté ce truc-là, à ma collègue, Madame Métraux.»

Philippe Leuba, conseiller d'Etat Vaudois PLR,
en conférence de presse, 3 novembre 2020, vers 17h40

Candidat n° 39

«Les avis de chacun peuvent être légitimes, mais je ne peux laisser de telles fausses vérités polluer le débat démocratique.»

Serge Wenger, président du conseil communal d’Echallens,
lettre de lecteur in 24 Heures, 22 septembre  2020

Candidat n° 40

«À 18 ans, le joueur du LUC a remporté le bronze des Championnats de Suisse, avant de se frotter aux meilleures paires du continent.»

Pierre-Alain Schlosser, journaliste sportif et de bon goût,
in 24 Heures, 12 octobre 2020

Candidat n° 41

«Arrêtons de creuser la tombe si nous ne voulons pas nous retrouver dans un précipice!»

André Berdoz, vice-président de l’USAM,
supra RTS-La Première, 17 décembre 2020, vers 18h15

Candidat n° 42

«Vous semblez ouvrir la porte à laisser les écoles fermées.»

Philippe Revaz, journaliste vespéral,
supra RTS-Un, 15 décembre 2020, vers 19h35

Candidat n° 43

«Face à la pandémie, pas touche aux écoles. Mais si le conseil fédéral ouvrait la porte à leur fermeture?»

Olivier Schorderet, journaliste matinal,
supra RTS-La Première, 6 janvier 2021, vers 7h00

Candidate n° 44

«Une distribution très importante aujourd’hui se ferait au détriment de la réserve pour distributions futures et donc au détriment des distributions de demain.»

Banque nationale suisse,
supra RTS-Un, 12 janvier 2021, vers 19h30

Candidat n° 45

«Que vous lisiez ou non ce magazine, votre avis nous est extrêmement précieux !»

Joël Burri, rédacteur en chef,
in Réformés, février 2021

Candidat n° 46

«C’est vrai que jusqu’à aujourd’hui, j’ai toujours skié sur une pente ascendante. Là, ce n’est plus le cas. Mais plus une série dure, plus on se rapproche de la fin.»

Daniel Yule, slalomeur valaisan,
in Le Nouvelliste, 27 janvier 2021

Candidat n° 47

«On a été bons, on a été moins bons, après c’est relativement relatif.»

Nicolas Bideau, directeur de Présence Suisse,
supra RTS-La Première, 13 décembre 2020

Candidat n° 48

«…les travailleuses du sexe ont vu leur clientèle s’envoler. Dans ces conditions, beaucoup peinent à joindre les deux bouts.»

Raphaël Cand,
in Journal de Morges, 13 janvier 2021

Candidat n° 49

«La pandémie a rebattu les cartes, tel le chien dans un jeu de quilles.»

René Knüsel, politologue joueur,
in 24 Heures, 5 janvier 2021

Candidat n° 50

«En tant que croyant, je sens que nous avons un vide en nous qui a la forme de Dieu. C’est lorsque je laisse ce vide se remplir par le spirituel que je me sens entier, comblé, bien !»

Enrico Fiechter, municipal et éditorialiste,
in L’Aventic, journal communal d’Avenches, décembre 2020 

Candidat n° 51

«L’école se targue de “mettre l’enfant au centre” et je préférerais qu’elle se mette autour de l’enfant.»

Roby Tschopp, candidat au Conseil d’État neuchâtelois,
in Notre canton, notre planète, notre avenir, journal des vert-e-s, avril 2021

Candidate n° 52

«Pour moi, gouverner, c’est vraiment insuffler cette énergie renouvelable comme celle de la flamme d’une bougie…»

Florence Nater, députée socialiste neuchâteloise,
supra RTS-La Première, 26 avril 2021, vers 18h40

Candidat n° 53

«La gauche a toujours intérêt à défendre d’abord les intérêts de ceux qu’elle veut défendre.»

Pierre-Yves Maillard, président de l’USS, supra RTS-Un,
28 avril 2021, vers 21h15

Candidat n° 54

«Chaque année, en Suisse, y a 4’300 nouveaux cas de cancer colorectal, dont 1700 décès. C’est un tableau un peu noir que je vous dresse: en réalité, il y a de la lumière au bout du tunnel.»

Nicolas Buchs, spécialiste en chirurgie du côlon, du rectum,
de l’anus et du périnée aux Hôpitaux Universitaires de Genève,
supra RTS-Un, 16 mars 2021, vers 13h

Candidate n° 55

«Le projet de loi actuel est de loin insuffisant. Au lieu de redéfinir le viol, il propose une infraction fourre-tout…»

Martine Docourt Ducommun, députée socialiste neuchâteloise,
in Arc Info, 31 mars 2021

Candidat n° 56

Le crash s’est produit «à peu près exactement à 9 h.»

Daniel Reist, porte-parole de l’armée,
in La Liberté, 27 mai 2021

Candidat n° 57

«À l’époque, il suffisait qu’il y ait une bonne critique d’un journaliste à la radio, dans la presse reconnue pour que les gens viennent voir le film les yeux fermés.»

Laurent Dutoit, propriétaire de cinémas à Genève,
supra RTS-La Première, 22 avril 2021, vers 17h45

Candidat n° 58

«On aurait aimé que ce séisme réveille le football en lui montrant qu’il est temps d’arrêter de cacher la poussière sous le tapis. Mais non. L’urgence est de refermer la marmite.»

Patrick Oberli, rédacteur en chef adjoint des sports,
in Le Matin Dimanche, 25 avril 2021

Candidate n° 60

«Les commissions sont constituées de quatre quarts: des représentants du Conseil communal, des professionnels de l’école, des organisations intéressées par l’école, ainsi que des représentants des parents d’enfants d’élèves.»

Municipalité de Lausanne, Service des écoles et du parascolaire
in Ville de Lausanne, le journal, 25 août 2021

«Un pied dans le passé, le regard sur l’horizon et les mains en porte-voix, Cassandre Berdoz veillera sur nos nuits en annonçant les heures aux quatre vents et par tous les temps. Vêtue ainsi de son habit intemporel brodé de mystère, elle sera un nouveau maillon qui transmettra aux générations futures ce patrimoine culturel immatériel venu de la nuit des temps, dont le propre est de se modifier en permanence pour nous donner un sentiment d’identité et de continuité.»

Municipalité de Lausanne, Bureau de la communication,
in «Il a sonné l’heure d’engager la première guette!»,
communiquédu 26 août 2021

Candidate n° 61

«Un an après, les dégats restent presque intacts.»

Hannah Schlaepfer, journaliste compassionnelle,
supra RTS-Un, 4 août 2021

Candidat n° 62

«C’est pour ça qu’on retrouve régulièrement, après de gros orages, des morceaux de papier de toilette accrochés dans les buissons, au Cul-des-Prés, à La Chaux-de-Fonds par exemple.»

Thierry Christen, président de la société de pêche La Gaule,
in Arcinfo, 20 juillet 2021

Candidat n° 63

«Sans aller jusqu’à dire que les pouvoirs publics se laissent submerger par la vague numérique, on ne peut pas dire qu’ils ne surfent pas dessus.»

David Fattebert, président de l’Association des communes fribourgeoises,
in La Gruyère, 9 juillet 2021

Candidate n° 64

«Une loi de lutte contre le terrorisme arbitraire et inutile»

Alexandra Karle, directrice d’Amnesty International Suisse,
in Le Temps, 21 mai 2021


Les prix seront remis aux lauréats
peut-être en présence d'un vaste public
en décembre 2021
peut-être dans les locaux de la librairie Basta!
rue du Petit-Rocher 4, Lausanne-Chauderon