Candidats du Grand prix
du Maire de Champignac 2020

 

Candidate n° 1

«Pour aller à Saint-Ursanne, je prends le train. De toute façon, je n’ai pas le permis et je déteste conduire.»

Louison Bühlmann, conservatrice du Musée régional du Val-de-Travers,
in M-magazine, 25 novembre 2019

Candidat n° 2

«Le couple semble inoxydable, jusqu’au jour où la mécanique se grippe. Monsieur part avec la secrétaire, confidente intime et bras droit de sa femme, elle-même mariée au Vaudois Frédéric Thiébaud.»

Didier Dana,
in L’Illustré, 28 novembre 2019

Candidat n° 3

«Je partage tout, mais la décision m’appartient.»

Gustave Muheim, syndic démissionnaire de Belmont
et président démissionnaire de la Fondation de Beaulieu,
in Le Régional, 19 décembre 2019

Candidate n° 4

«La Maison-Blanche confirme ce matin la présidence du président américain.»

Nadine Haltiner, qui assure,
supra RTS-La Première, 9 janvier 2020, vers 12h45

Candidate n° 5

«Les jeunes ont retardé leur naissance, la fécondité a baissé de manière vraiment très prononcée.»

Clémentine Rossier, professeur à l’Institut de Démographie
et Socio-économie de l’Université de Genève,
supra RTS-La Première, 13 janvier 2020, vers 8h15

Candidat n° 6

«Et donc je crois qu’il est important maintenant de remettre le métier sur l’ouvrage…»

Carlo Sommaruga, conseiller aux États (PS-GE),
supra RTS-La Première, 9 février 2020, 13h04

Candidate n° 7

«Née en 1940, dans le Nord de la France, dans une famille de bobos soixante-huitards, Claire Bretécher, adolescente au caractère bien trempé a puisé dans le creuset familial l’énergie de ses sarcasmes et de l’autodérision.»

Isabelle Gonet, devineresse ultérieure,
supra RTS-Un, 12 février 2020, vers 13h10

Candidat n° 8

«Une habitude pour le coureur vaudois, du genre dur au mal. «Il arrive qu’en fin d’entraînement, il me lance : “J’arrête, sinon je vomis.”
Marc Montandon ne le dit pas tout de suite mais il adore quand son protégé donne tout ce qu’il a dans le ventre à l’entraînement.»

Julien Caloz, journaliste sportif gastrique,
in 24 Heures, 1er février 2020

Candidat n° 9

«On ne peut pas vouloir promouvoir le tourisme avec cette épée de Damoclès qui va fusiller tous nos efforts.»

Jean-René Marguet, conseiller communal UDC à Sainte-Croix,
in 24 Heures du 11 décembre 2019

Candidat n° 10

«Le photovoltaïque a bien sûr le vent en poupe et continuera de progresser. Il le faudra, car l’éolien piétine.»

Christophe Reymond, directeur du Centre Patronal,
in 24 Heures, 19 novembre 2019

Candidate n° 11

«Sur la promenade du Château de Beaulieu, le manque d’éclairage public suscite un sentiment d’insécurité, surtout la nuit tombée.»

Joëlle Misson, reporter,
in Lausanne-Cités, 13 novembre 2019

Candidat n° 12

«Techniquement, on arrivera certes à entasser encore les élèves. Mais on crée des cocottes-minute, avec des effets boule de neige, où les incidents deviennent récurrents.»

Julien Nicolet, de la Fédération des associations de maîtres du cycle (GE),
in Tribune de Genève, 16 nov. 2019

Candidats n° 13

«Les premiers parkings souterrains sortent de terre.»

F. Vuistiner Solioz, Y. Illi et J. Méry,
supra RTS-Un, 7 nov. 2019, vers 19h10

Candidate n° 14

«Je pense que la proportionnalité, c’est aussi une question de quantité.»

Adèle Thorens, logicienne,
supra RTS, 14 janvier 2020, 19h30


Les prix seront remis aux lauréats
en présence d'un vaste public
en décembre
dans les locaux de la librairie Basta!
rue du Petit-Rocher 4, Lausanne-Chauderon