Lauréats et candidats
du Grand Prix du Maire
de Champignac 2022



Mention «Dépassement de la dialectique hégélienne»

Il arrive de plus en plus souvent que l’on critique la pensée économique en lui trouvant tous les défauts de l’univers. Heureusement, des personnalités se sont donné pour tâche de faire passer l’élaboration d’un budget au rang des arts.
Pour ses conseils financiers avisés:
«Il y a deux manières d’absorber une augmentation des dépenses : soit en agissant sur les dépenses en les réduisant ou en ne les augmentant pas, soit en agissant sur les recettes en les augmentant ou en ne les réduisant pas. Et cela peut être un mix des deux.»
Isabelle Chassot, conseillère aux États fribourgeoise, se voit honorée de la mention «Dépassement de la dialectique hégélienne»

Mention «Futurologie rétrospective»

À force de révisions et de rectifications, certains analystes ont fini par conclure que le passé de la Russie est imprévisible.
Il faut croire que l’esprit de George Orwell souffle sur notre époque, jusque dans nos contrées.
Pour la force de son argumentation:
«Je pense qu’il est juste de dire qu’on ne peut pas prévoir demain. On ne peut même pas prévoir hier, non plus. On ne peut pas planifier ce qui se serait passé si on avait fait différemment.»
Solange Peters, médecin cheffe du Service d’oncologie médicale du CHUV obtient la mention «Futurologie rétrospective».

Champignac d'Argent 2022

La rigueur sémantique est au cœur de l’esprit champignacien. Alors que se multiplient les idées vagues et les concepts flous, on trouve encore des hommes et des femmes pour rallumer la torche de l’exactitude avec la lampe de la clarté.
Pour la chaleur de ses propos:
«Geler l’éducation numérique aurait pour conséquence de faire fondre les perspectives de nos jeunes.» 
Frédéric Borloz, conseiller d’État vaudois, a bien mérité le Champignac d’Argent.

Champignac d’Or 2022

En rhétorique comme au restaurant, le succès tient souvent à la formule. Par sa concision, elle va à l’essentiel et évite les dépenses inutiles.
Pour son énoncé particulièrement expéditif:
«De plus, un prix forfaitaire a été convenu pour les castrations et stérilisations de chiens et de chats errants ou de personnes démunies.»
La Société vaudoise pour la protection des animaux et son admirable Courrier des bêtes reçoivent le Champignac d’Or 2022.

La SVPA nous a tenu la réponse suivante :
«Cher Jury, 
Nous vous remercions de cette heureuse nouvelle. Nous nous réjouissons de savoir que cette phrase est à nouveau nominée, après sa mise en valeur en 2015 par votre même Prix de Champignac. Il est vrai que nous avons repris la base d’un ancien article pour notre petit journal associatif non sans avoir une petite pensée émotive à l’idée que cette phrase puisse refaire parler d’elle.
(…), sachez que nous sommes au regret de ne pouvoir nous déplacer cette fois-ci  pour recevoir notre prix, mais nous nous réjouissons de vous rencontrer à nouveau lors d’une prochaine édition.»
En effet, exploit rarissime, la SVPA est parvenue à sidérer le Grand Jury et l’Académie au point qu’elle reçoit la récompense suprême pour la deuxième fois!
Nous remercions cette association de nous avoir traités avec la bienveillance qu’elle accorde à toutes les bêtes.


Candidat n° 1

«Malheureusement, dura lex, sed lex, c’est un petit peu du latin, ça veut dire que le droit est incontournable.»

Claude Nicati, ancien conseiller d'Etat (PLR-NE),
supra RTS-La Première, 22 novembre 2021, 18h44

Candidate n° 2

«…le Parlement européen a gelé une par­­tie du budget de Frontex en raison de droits humains piétinés aux pieds.»

Céline Vara, conseillère aux États (Verts-NE),
supra RTS-La Première, 19 décembre 2021, vers 18h10

Candidat n°3

«[Mes collaborateurs] ont une responsabilité vis-à-vis des jeunes hommes et jeu­nes femmes qu’on leur confie. Il y a des choses qu’on peut faire, d’autres qu’on peut pas faire. Il faut une relation d’ai­de, il faut une relation parfois de pro­miscuité, ou de proximité, mais en tout cas pas ce genre de relation-là.»

Christophe Darbellay, conseiller d’État valaisan,
supra RTS-La Première, 21 décembre 2021, v. 18h10

Candidate n° 4

«Pointées du doigt pour l’internement et le travail forcé des minorités musulma­nes au Xinjiang, la répression au Tibet ou encore la reprise en main de Hong Kong, les autorités chinoises font miroiter leur fermeté à l’égard des critiques lors des joutes d’hiver 2022.»

Sandra Viscardi, journaliste,
supra RTS-La Première, 20 janvier 2022, 8h08

«Sortez vos mouchoirs si vous souffrez du rhume des foins: ça va couler sec !»

La même,
supra RTS-La Première, 24 mars 2022, 6h12

Candidat n° 5

«Si on est optimiste, on est optimiste et on lève les mesures. Ici, on nous propose d’étendre encore trois mois le pass vac­cinal pour ce qui se traduit par un écou­lement nasal qui n’a avec Omicron en­voyé personne se faire entuber.»

Yves Nidegger, conseiller national UDC,
supra RTS-Un, 19 janvier 2022, 19h35

Candidat n° 6

«À part cette gratuité qui vous est chè­re, est-ce qu’il y a d’autres choses qu’on pourrait faire pour les Vaudois?»

Yves-Noël Grin, rédacteur en chef Vaud,
supra La Télé Vaud-Fribourg, 15 février 2022

Candidate n° 7

«Je pense qu’il est juste de dire qu’on ne peut pas prévoir demain. On ne peut mê­me pas prévoir hier, non plus. On ne peut pas planifier ce qui se serait passé si on avait fait différemment.»

Solange Peters, médecin cheffe du Service d’oncologie médicale du CHUV,
supra RTS-La Première, 31 décembre 2021, vers 7h30

Candidat n° 8

« Un nouvel amphithéâtre romain a été découvert à Kaiseraugst (AG)»

ATS/lan,
supra RTS-info, 19 janvier 2022

Candidat n° 9

«Un des avantages de la vaccination obligatoire, c’est de libérer les gens du choix, les gens qui hésitent.»

Roger Nordmann, conseiller national PS-VD,
supra RTS-La Première, 4 décembre 2021, vers 18h20

Candidate n° 10

«Vous le savez, la situation ces derniers jours s’est détériorée depuis maintenant quelques semaines.»

Cesla Amarelle, alors conseillère d’État vaudoise,
Point presse COVID, 7 décembre 2021

Candidate n° 11

«À Lausanne, un directeur d’institution culturelle peut rester en place une vingtaine d’années, alors que les placards laissent voir des piles de casseroles peu reluisantes, d’aucuns tambourinant sur les couvercles pour attirer encore un peu l’attention d’un aréopage muni de Pamir.»

Cécile Collet, journaliste,
in 24 Heures, 8 avril 2022

Candidate n° 12

«Zurich est la ville la plus hostile aux vélos de Suisse romande.»

Valérie Droux, journaliste,
supra RTS-La Première, 9 mai 2022, vers 6h45

Candidat n° 13

«…une loi sur la liberté sexuelle a été adoptée hier soir par les députés [espagnols] pour renforcer la lutte contre le viol. Désormais seul le consentement explicite sera obligatoire.»

Yves Zahno, journaliste,
supra RTS-La Première, 27 mai 2022, 12h38

Candidat n° 14

«Quant au projet clivant de géothermie profonde à Glovelier, objet d’un nouveau débat houleux entre pro et anti depuis que ce chantier a été déterré, il fait du sur place.»

Alain Meyer, journaliste,
in Le Courrier, 4 mars 2022

Candidat n° 15

«Nous, on aurait mis une centrale nucléaire fonctionnant à l’éolienne en haut, mais c’est un avis personnel.»

Lucas Thorens, animateur,
supra RTS-La Première, 31 mai 2022, vers 14h50

Candidat n° 16

«“Assassin”, “boucher”, “criminel”, “menteur”, etc. Les noms d’oiseaux tombent sur Vladimir Poutine comme une nuée de missiles, si bien que le “dictateur” doit en avoir les oreilles qui rougissent.»

Gauthier Ambrus, journaliste,
in Entre-temps, supplément du Temps, 2 avril 2022

Candidate n° 17

«Il y a deux manières d’absorber une augmentation des dépenses : soit en agissant sur les dépenses en les réduisant ou en ne les augmentant pas, soit en agissant sur les recettes en les augmentant ou en ne les réduisant pas. Et cela peut être un mix des deux.»

 Isabelle Chassot, conseillère aux États (Le Centre-FR),
in Le Matin Dimanche, 15 mai 2022

Candidate n° 18

«Nous sommes pour le dégenrage de toutes les toilettes de l’unige, et pensons qu’il y a des manières d’atteindre ce but tout en prenant en compte différents besoins.»

Conférence Universitaire des Associations d’Étudiant.e.x.s,
in https ://cuae.ch, 4 mai 2022

Candidat n° 19

«C’est beaucoup plus difficile à mon avis pour une personne qui se retrouve dans une situation de contrainte de dire activement un oui que de refuser de le dire. L’abstention sera beaucoup plus une manifestation du refus de consentir que l’inverse.»

Diego Esteban, président du Grand Conseil genevois (PS),
supra RTS1, 18 mai 2022, vers 21h45

Candidate n° 20

«Pour ces derniers, [le modèle actuel de l’École genevoise] représente un mi­roir aux alouettes sur lequel passablement d’entre eux se lugeront une fois arrivés au collège, considéré comme la voie sans laquelle point de salut.»

Laure Lugon Zugravu, journaliste,
in Le Temps, 16 mai 2022

Candidat n° 21

«Le Tour de France dopera-t-il la pratique du vélo en ville ?»

Grégoire Gonin, historien,
in 24 Heures, 22 juin 2022

Candidat n° 22

«Quand tout part dans tous les sens, il est important d’avoir des gens qui ont du recul.»

Pierre-Antoine Hildbrand, municipal lausannois,
in 24 Heures, 5 mai 2022

Candidat n° 23

«Parmi les nouveaux rendez-vous retenus, ceux consacrés au travail et à l’enfance s’adressent particulièrement aux actifs, ainsi qu’aux personnes ayant des enfants.»

Laurent Caspary, rédacteur en chef de l’actualité radio à la RTS,
in watson.ch, 30 juin 2022

Candidat n° 24

«Le verdict est tombé dans l’affaire Abu Ra­madan. [...] Cet imam libyen de Bienne est reconnu coupable [...] Le prédicateur avait fait la une des médias en 2017 quand il avait appelé dans une mosquée biennoise à la destruction d’autres religions. Il peut encore faire appel.»

Philippe Revaz, présentateur,
supra RTS1, 21 juin 2022, 19h43

Candidate n° 25

«On parle avec vous de la huitième et dernière étape du Tour de France de Romandie qui se disputait cet après-midi.» 

Élodie Crausaz, journaliste,
supra RTS1, 31 juillet 2022, vers 18h30
 

Candidat n° 26

«Les personnes les plus vulnérables, c’est-à-dire les personnes âgées, sont laissées dans une situation d’insécurité, assaillies parfois violemment par des personnes qui, sous le couvert de la mendicité, cherchent à obtenir de l’argent.»

Kevin Grangier, président de l’UDC Vaud,
in Le Temps, 3 septembre 2022

Candidat n° 27

«L’intérêt à punir diminue à mesure que les faits remontent en arrière.»

Pascal de Preux, avocat spécialisé en droit pénal financier,
in 24 Heures, 16 juin 2022 

Candidat n° 28

«Sanctions internationales: la Suisse n’en prendra pas seule.»

Télétext
supra RTS1, 30 septembre 2022

Candidate n° 29

«Tu as su naviguer à vue dans un épais brouillard.»

Rebecca Joly, députée au Grand Conseil vaudois,
éloge à l’intention du président sortant, Alberto Mocchi,
lors de l’AG des Verts vaudois, 10 juin 2022, vers 20h30

Candidat n° 30

«En France, juste de l’autre côté de la fron-tière, il faut trois jours pour avoir l’autorisation de tirer un loup. Ici, c’est trois mois. La balle est dans le camp des politiques, mais si ça n’évolue pas, on fera notre loi nous-mêmes.»

Guillaume Poncet, agriculteur dans le Jura,
in 24 Heures, 18 août 2022

Candidat n° 31

«Geler l’éducation numérique aurait pour conséquence de faire fondre les perspectives de nos jeunes.» 

Frédéric Borloz, conseiller d’État vaudois,
département de l’enseignement et de la formation professionnelle,
in 24 Heures, 2 novembre 2022

Candidat n° 32

«Ici, on préférera s’attarder sur ce moment où se dessine le rapport charnel entre le joueur et le ballon: la première touche de balle. Avec Zidane, elle n’a jamais supporté autant de tension érotique: un corps et l’objet de son désir, qui s’aguichent et s’embrassent, se rencontrent et s’épousent. Le ballon se faisait chair, prolongement bestial d’un coït cosmique.»

Florian Müller, chef de la rubrique sportive,
in Le Matin Dimanche, 24 juillet 2022

Candidat n° 33

«Kristoffer Borgli signe une comédie mordante qui pousse jusque dans ses derniers retranchements l’impasse du narcissisme ambiant.»

Notice de présentation consacrée au film Syk Pike,
in Programme du Vevey lnternational Funny Film Festival, octobre 2022

Candidate n° 34

«...avoir une loi dédiée à la protection du pa-trimoine naturel et paysager est un pas en faveur du déclin de la biodiversité.»

Elodie Lopez, députée (Ensemble à Gauche),
au Grand Conseil vaudois, 31 août 2022, vers 10h30

Candidate n° 35

«De plus, une aide forfaitaire a été convenue pour les castrations et stérilisations de chiens et de chats errants ou de personnes démunies.»

Société vaudoise pour la protection des animaux,
in Courrier des Bêtes, août 2022

Candidat n° 36

«Le gardien pouvait dormir sur ses deux oreilles tant qu’il entendait les coups répétés du marteau.»

Frédéric Dupont, de l’Association des amis des sentiers pédestres,
in Le Nouvelliste, 28 octobre 2022

Candidat n° 37

«On sait que Zurich est confrontée à la même problématique, qui est celle d’un absentéisme très présent.»

François Mutter, porte-parole des Transports publics genevois,
supra RTS1, 31 oct. 2022, vers 19h35

Candidat n° 38

«Le FC Sion est-il capable d’inventer quelque chose pour se perdre dans tout ce qu’il a mis en place de convaincant?» 

Florian Vaney, journaliste sportif,
in Lematin.ch, 11 septembre 2022

Candidat n° 39

«Sans la grève, cette victoire n’aurait pas été gagnée, se félicitent les syndicats.»

Rachad Armanios, journaliste,
in Tribune de Genève, 14 octobre 2022


Le vote s'est terminé le 9 décembre à 18h30.

Les prix seront proclamés
le samedi 17 décembre 2022, à 11h30
dans les locaux de la librairie Basta!
rue du Petit-Rocher 4, Lausanne-Chauderon